LIRE LA VIDÉO


L’envergure d’une entreprise associative

Thierry Ligerot | directeur des ressources humaines

• Quels sont les moyens humains dont vous disposez à l’AEIM ?

C’est vrai que lorsque l’on parle d’association, nous nous projetons volontiers dans l’image de petites structures locales, communales éventuellement sportives, rarement de la taille d’une entreprise. Pourtant, à l’AEIM, nous parlons plus « d’entreprise associative » compte tenu de notre taille : 34 établissements sur l’ensemble du département de Lunéville jusqu’à Longwy. Pour fonctionner, nous faisons appel à plus de 1 300 salariés qui constituent des équipes pluri-professionnelles.

Nous sommes d’ailleurs exigeants en matière de recrutement, car nous faisons appel à de nombreuses professions et formations réglementées. C’est le cas par exemple de l’infirmier, qui, pour être titulaire, doit avoir un diplôme d’État. Il en va de même pour tous les métiers en particulier de la branche médicale et paramédicale.

• Justement, quelle est l’étendue des métiers au sein de l’AEIM ?

Nous en avons près de 70 ! auxquels il faut ajouter les compétences nécessaires du siège social à travers des fonctions supports pour les établissements  : une direction générale, une direction financière, une direction des ressources humaines, des services support techniques (informatiques, travaux, information-communication, qualité, juridiques, etc.) et des métiers biens particuliers.

Une de nos spécificités, c’est que dans chaque établissement nous allons avoir une multiplicité de professions qui vont intervenir autour de la personne pour être au plus proche de son projet personnel et pouvoir l’accompagner. Les établissements comprennent généralement moins de 50 salariés ce qui donne aussi une dimension plus humaine à ces structures mais également une complémentarité nécessaire des profils pour les faire fonctionner.