Nos valeurs

Ce qui nous distingue, c’est le rôle majeur de nos adhérents dans le pilotage même de l’association. Nous défendons un certain nombre de valeurs  et nous militons pour faire progresser les droits et la place des personnes handicapées intellectuelles dans notre société.

Le rôle majeur des adhérents

Carol Monin | Parent et membre du Conseil d'Administration

• Quel est le rôle des adhérents à l’AEIM ?

Ils ont le rôle de veilleurs. Nous sommes, nous, parents d’enfants handicapés intellectuels, rapidement confrontés au rejet de la société. Leur accueil est souvent difficile. Leurs droits évoluent mais rien n’est définitivement acquis. Nous devons être en nombre pour les défendre et peser afin de changer le regard de la société. Nos enfants n’iront pas défendre eux-mêmes leurs droits ; nous devons les représenter. Nous serons d’autant plus crédibles et entendus si nous sommes des milliers.

• Quel rôle jouent-ils au sein même de l’association ?

Les parents adhérents se passent le flambeau les uns aux autres. Il y a par exemple dans les établissements, des parents adhérents qui ont le rôle d’administrateurs délégués. Leur mission est de veiller au bien-être des personnes accueillies. Les professionnels de l’AEIM sont aux commandes des établissements, mais en tant que parents, nous avons notre mot à dire. Nous tissons des liens étroits avec eux et ils sont bien obligés de tenir compte de nos avis. Il ne faut pas oublier que l’AEIM est avant tout une association de parents, créée par des parents et pilotée par les parents. Adhérer, c’est la possibilité de prendre part au fonctionnement de l’AEIM.

• Une structure aussi importante que celle-ci a donc encore besoin de ses adhérents ?

Plus que jamais. D’abord, pour veiller au bon fonctionnement de l’association qui a pris une ampleur considérable sur le département, mais aussi pour que les parents puissent être solidaires les uns des autres. Aujourd’hui, avec tous les services proposés par l’AEIM, une personne handicapée peut réaliser tout son parcours de vie au sein des structures, de l’enfance jusqu’à l’âge le plus avancé. Avec les progrès considérables dans l’accompagnement, de plus en plus de parents disparaissent avant leurs enfants. L’engagement au sein de l’association sert aussi a assurer le passage de flambeau entre parents avec la certitude que l’enfant que nous laissons derrière nous bénéficiera de la même attention.

• Quel est l’intérêt d’adhérer lorsque l’on n’est pas parent ?

Montrer que l’on est solidaire des parents et sensible aux questions de déficience intellectuelle, est un acte à la fois militant et réconfortant. Je rappelle que nous avons un enjeu de représentativité dans la société que nous n’atteindrons que si nous sommes un grand nombre d’adhérents.