Signature du CPOM tripartite AEIM-Adapei 54 / CD 54 / ARS Grand Est

Vendredi 25 mai 2018 a été signé l’engagement tripartite de l’AEIM, de l’Agence régionale de Santé et du Conseil Départemental 54 dans un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) sur la période 2018-2022, cette signature est une avancée majeure !

Ce contrat signifie en premier lieu l’existence d’une forte concordance entre la vision portée par l’ARS dans le cadre du PRS2, celle portée par Conseil Départemental 54 dans le cadre du Schéma Départemental pour l’autonomie 2017-2021 et la vision de l’AEIM énoncée dans son Projet Associatif Global 2016-2020.

Les trois grands acteurs partagent une vision politique commune sur les grandes orientations médico-sociales.

 Cet engagement contractuel tripartite se veut également être le premier signé sur le champ du handicap à l’échelle de la grande région et l’un des tous premiers à l’échelon national.

 

« Au-delà du ressenti de satisfaction, nous devons y voir une forte capacité à travailler ensemble dans une relation de confiance animant l’ensemble des acteurs » Alexandre Horrach DG AEIM-Adapei 54.

« L’AEIM reste l’acteur militant qu’elle a toujours été et sait construire avec ses partenaires pour faire société ».Claude Valdenaire. Président AEIM Adapei 54.

 

Pour l’AEIM le CPOM, c’est avant tout 5 années d’assurance de financements pour accompagner la bonne réalisation de la feuille de route de l’Association ! Et autant pour réfléchir et planifier la suite !

Le secteur médico-social est confronté aujourd’hui à un changement de paradigme, sa mission ne varie pas mais ses conditions de mise en œuvre vont radicalement changer ; d’ici 2020, les CPOM seront devenus la règle pour tous. Accompagner dans le milieu ordinaire, faire des établissements des plateformes de ressources sur chaque territoire d’implantation, utiliser au maximum l’euro confié pour accompagner, et ne laisser personne sur le bord du chemin…voilà la feuille de route de l’AEIM !

Mais au-delà de ce nouveau contrat, l’AEIM construit avec force et conviction des partenariats inter-associatifs : l’OHS est l’exemple le plus significatif avec des grands projets qui se concrétisent entre les deux associations : la reprise du lieu de restauration sur le domaine de Sion en est un bel exemple… !

Des liens forts avec les grands acteurs locaux, l’IJS, JB Thiérry, le Cap’s, l’Education Nationale, la FADV, Réalise, Velaine en Haye, le CPN, l’APAMS, l’ALAGH, l’ASLV, l’AFAST, l’ESAPH, les entreprises, ainsi que les associations du mouvement parental et bien d’autres encore se construisent au quotidien pour améliorer sans cesse l’accompagnement de la personne en situation de handicap mental.

La mission de l’AEIM, son mandat, est de mettre en œuvre les politiques publiques en faveur des personnes en situation de handicap intellectuelle tout en agissant politiquement pour que les actions soit cohérentes avec ses connaissances et sa vision militante. La mise en œuvre de la dynamique inclusive n’est donc pas une option pour l’AEIM, elle fait partie intégrante de son projet. Mais l’inclusion, c’est également un concept auquel l’Association doit donner du sens par la pertinence de son approche stratégique associative et professionnelle.

 

Véritable travail de qualité entre le CD 54, l’Ars et l’AEIM, le CPOM se construit sur 4 orientations stratégiques :

- Faire évoluer l’offre médico-sociale et améliorer la réponse aux besoins des personnes en situation de handicap sur les territoires.

- Améliorer la qualité des accompagnements, notamment par un processus continu d’évaluation et d’amélioration de la qualité.

- Améliorer l’inscription des ESMS dans leurs territoires, et faciliter ls coopérations inter- établissements et inter-gestionnaires.

- Optimiser la gestion des moyens humains et financiers mis à disposition de l’AEIM pour remplir ses missions auprès des personnes handicapées.

Ces quatre axes complétés chacun d’objectifs / fiches actions précis permettront de structurer la réponse médico-social pour les cinq années à venir.

Retour