Les établissements gérés par l’AEIM

Alexandre Horrach | directeur général de l'AEIM

• Comment l’AEIM en est-elle venue à gérer plus de 34 établissements et services ?

Au départ, en 1957, l’association s’est mobilisée pour ouvrir les premiers Instituts Médico-Éducatifs (IME) qui accueillaient uniquement des enfants. Il y a eu par la suite les premières grandes lois, notamment celle de 1975 qui a donné pour la première fois un cadre légal à notre secteur.

Au fur et à mesure de l’évolution du cadre réglementaire, un certain nombre d’établissements avec des missions nouvelles se sont créés. Aujourd’hui, l’AEIM couvre le spectre complet des services existants et accompagne quelque 2 300 personnes.

• Pourquoi l’AEIM a t-elle fait le choix de couvrir l’ensemble des dispositifs existants ?

Notre philosophie est de reconnaître aux personnes un degré de capacité maximal, leur droit à être citoyen à part entière et favoriser leur autonomie. Ceci étant, pour pouvoir accompagner les personnes et surtout les prémunir de tout risque de rupture dans leur parcours de vie, nous devons disposer de la palette complète des services. Nous devons être en mesure d’accompagner une personne prise en charge dès son enfance jusqu’à un âge avancé. Nous devons la prémunir des risques liés au déracinement, de tout point de rupture avec son environnement naturel, sa famille, ses camarades et le lieu dans lequel elle a grandi. Nous avons dû construire, bâtir, créer, innover, pour pouvoir présenter aujourd’hui, l’offre de service la plus importante du département mais également la répartir sur l’ensemble du territoire de Meurthe-et-Moselle.